Marjorie Fenestre

À propos

Mon mot préféré est prosopopée. Le bruit d’une guêpe en approche me rend hystérique. Je ne supporte pas les gens qui disent “j’ai été” plutôt que “je suis allé”. En BTS, je mangeais à Mc Do tous les midis. Je suis vierge. Je salue la lune quand je l’aperçois. Une cicatrice divise mon ventre en deux. Enfant, j’exigeais que mes parents m’appellent “Biboundé”. La coriandre a un goût de produit wc lorsque je croque dedans. Nathalie Darbon a écrit sur mon bulletin de CM1 : “hautaine avec ses camarades”. Je suis obsédée par les sourcils bien dessinés. Je ne termine jamais le fond de mes tasses de café. Je n’arrive pas à expirer longuement. J’ai failli m’appeler Mathieu. Je porte une armure qui pèse plus lourd qu’elle ne me protège. Je mange des Haribo à m’en rendre malade. Pour que j’arrête de sucer mon pouce il a fallu m’enduire l’ongle d’un vernis amer. J’ai appris à lire avec Boule & Bill. Je déteste le tiramisu en verrine. Ado, j’avais peur de me faire chouraver ma veste Carhartt. J’ai plus souvent pris mon pied au resto qu’avec un homme. J’ai l’impression de ne pas mériter l’argent que j’ai. Lulu m’appelait Jojo. Je ne veux pas d’enfant. J’aimerais assumer mes poils comme Georgia O’Keeffe. Les chouquettes sont mes madeleines. Je n’ai jamais eu de bonnes notes en maths mais j’ai eu 17 au bac. J’héberge un monstre. Je suis chevalière de la confrérie du pâté-croûte. J’ai un bonhomme de neige de compagnie. J’ai dîné en tête à tête avec un humoriste célèbre. Je ne pense pas tous les jours à mon père. Je préfère les montagnes enneigées aux plages de sable blanc. Dans mon moulin noir, il y a du poivre Voatsiperifery. J’ai souvent falsifié mes carnets de notes. Lady Di est morte le jour de mon anniversaire. Je cherche des réponses mais je trouve surtout des questions.